www.le-blog-de-jep.com

Mag à zine international.

Car ou bus ?

Car luxe.jpg

Autocar Starliner 

 

Omnibus.png

 

 

 

 

        Un des premiers omnibus

 

 

 

 

 

 

L’histoire du transport en commun commence en France en 1825, plus exactement à Nantes. Un certain Stanislas Baudry – ancien officier de l’Empire – désire attirer des clients dans le quartier de Richebourg où il a installé un établissement de bains chauds. Les bains sont alimentés à partir de la récupération de l’eau de condensation d’une chaudière qu’il utilise pour actionner une minoterie à vapeur, la « Pompe à feu de Richebourg ». Il met une voiture à disposition de ses clients. Il s’aperçoit que sa clientèle préfère fréquenter sa voiture que son établissement de bains chauds. Il demande donc à la municipalité l’autorisation d’établir un service de voitures publiques entre le quartier de Richebourg et les entrepôts Salorges, succédant ainsi à Étienne Bureau en créant la première ligne omnibus urbain ; ce premier omnibus est tracté par des chevaux.

 

Le 10 août 1826, il fonde une entreprise comportant deux voitures suspendues pouvant recevoir chacune 16 personnes. L'une relie la rue de Richebourg aux Salorges – où se trouve l’entrepôt des Douanes –, l'autre relie le pont de la Poissonnerie à la tour de Pirmil. Le transport en commun venait de naître.

En 1905, la Compagnie Général des Omnibus ouvre une ligne : Montmartre – Saint-Germain-des-Près, c’est la première voiture automotrice à vapeur. La même année, au Salon de l’automobile de Paris, le premier autobus à essence est présenté au public ; il relie la Bourse au cours de la Reine. Dès lors, l’essor des autobus parait irrésistible. Quelques années plus tard – en 1912 – l’omnibus à cheval disparaît, suivi en 1938 par le tramway.

 

Après les autobus, on assistera à l’avènement des autocars, mais quelle est la différence entre les deux ?

 

intérieur bus.png

 

 

                         Intérieur d'un bus  

 

 

 

 

 

 

 

Tout d’abord, un autobus est réservé aux parcours intra-urbain, vous ne verrez jamais un autobus sur une autoroute, sauf s’il se rend à son dépôt ou ailleurs, en l’occurrence, il sera bien évidemment vide de tout voyageur. Autre différence : dans un autobus, les gens peuvent être assis ou debout, des crochets sont d’ailleurs mis à disposition des voyageurs debout ; ce qui est formellement interdit dans un autocar, d’ailleurs, cette différence est accentuée depuis la directive : 2003/20/CE du parlement européen qui impose le port de la ceinture de sécurité. A partir de là, on voit très bien que la différence est énorme, des voyageurs debout dans un autobus ne peuvent, en aucun cas, avoir une ceinture de sécurité.                                                                                                                            

                                                                                                                                                                      

 

interieur d'un car.png

 

 

 

 

 

Intérieur d'un car

 

 

 

 

 

 

La différence est aussi visible à l’œil nu, car les autocars sont équipés de soute dans laquelle les passagers peuvent déposer leurs bagages encombrants. Ces soutes sont situées sous l'habitacle et, par conséquent, les autocars sont sensiblement plus hauts que les autobus. Pour les longues liaisons (souvent de nuit), certains autocars disposent de toilettes et de couchettes ou de sièges inclinables ; ce qui différencie un autobus d’un autocar, et cela de façon ferme et définitive. Alors de grâce ! épargnez-nous les « bus de l’équipe de France » ou encore l’équipe de France n’est pas descendu du « bus », ceci pour que nos enfants sachent faire la différence entre un autocar et un bus, entre une mobylette et une moto, ou encore entre une conduite intérieure et une décapotable.

 

Emmanuel de La Tour

 
                                                                                                     

                        



23/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres