www.le-blog-de-jep.com

Mag à zine international.

Il y a 101 ans, le Génocide arménien

 

 2.jpg

 

Ce que l'on nomme la Turquie de nos jours est une terre qui a porté plusieurs nom au cours de l'histoire, son tout premier nom fut "Anatolie". L’Anatolie a vu s’épanouir plusieurs civilisations dès la Préhistoire.

Les plus anciens habitants de l'Anatolie et de l'Asie mineure paraissent avoir été de race sémitique. A cette population vinrent se joindre très tôt, du côté du Nord, des peuplades scythiques, et du côté de l'Est des Phéniciens et des Syriens qui se mêlèrent à leur devanciers de même éthnie. C'est à cette seconde branche qu'appartiennent les Cappadociens, les Cilicien, les Pamphyliens, les Pisidien, les Paphlagoniens et même les Solymes et les Milyens, les plus anciens habitants de la Lycie. Parmi les civilisations et les peuples qui ont vécu plus tard en Anatolie, il convient de citer : les Hattis, les Gasgas, les Hittites, les Hourrites, les Phrygiens, les Cimmériens, les Grecs, les Arméniens, les Perses, les Galates (peuple celte), les Romains (hellénisés et christianisés en Byzantins) et les Ottomans, sous le règne desquels la langue turque et l'islam finirent par devenir majoritaires. Ces peuples, d’origines ethniques et linguistiques très diverses, ont constitué le "mille-feuilles historique" des Anatoliens, qui présentent aujourd'hui des morphologies très diverses, allant du blond le plus clair au brun fort cuivré, et qui, au fil des temps, ont parlé non seulement des langues indo-européennes et sémitiques, mais aussi de nombreuses langues isolées et difficiles à rattacher à des familles actuelles.

Certains auteurs ont proposé l’Anatolie comme foyer originel des langues indo-européennes (hittites et louvite) et source du diffusion de celles-ci. Colin Renfrew abandonnera cette hypothèse quelques années plus tard.

 

Les arméniens font donc partie d'une myriade de civilisations qui s'installèrent et vécurent dans la région. Les premiers Arméniens arrivèrent en Anatolie 3000 ans avant J.C., et ne furent chassé de cette terre que sous l'empire ottoman. La date symboliquement retenue pour la commémoration de cet évènement est celle du 24 avril 1915, date de la première rafle des intellectuels arméniens qui donna, de ce fait, le coup d'envoi au Génocide arménien.  

 

 



24/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres